Les arts et les sciences : dichotomie ou continuum ?

28 janvier 2021 | 19 h 45 | Gratuit

L’événement sera diffusé sur les comptes Facebook suivants :

Consulat général de France à Québec

La Nuit des idées au Québec

Théâtre des Petites Lanternes

19h45 Diffusion des capsules Auxauralité et L’Âme de Monarques

20h20 Discussion - Les arts et les sciences : dichotomie ou continuum?

La Nuit des idées à Sherbrooke

Invité par le Consulat de la France à Québec à participer à La Nuit des idées pour une première fois, Sherbrooke met de l’avant le thème les arts et les sciences. Cette ville de taille moyenne (167 000 habitants) rayonne en matière académique et artistique grâce à la présence de deux universités et un écosystème artistique riche et varié. Les trois organismes collaborateurs, le Théâtre des Petites Lanternes, Sporobole et l’Université de Sherbrooke, ont souhaité regarder ces deux influences, l’artistique et l’académique, pour voir comment les deux milieux se parlent et se provoquent mutuellement. Nous vous proposons une soirée divisée en deux parties, en premier deux capsules qui aborderont les divers pratiques de l’art dans le domaine des sciences, en deuxième, une discussion apportant de nouvelles perceptions; un dialogue entre les arts et les sciences.

Auxauralité et l’Âme de Monarques

Deux capsules pré-enregistrées permettront de faire une entrée en matière. Sporobole présentera Auxauralité, projet de recherche-création de Georges Roussel, Ana Dall'Ara Majek, et Philippe-Aubert Gauthier portant sur le principe d’écoute augmentée, par les moyens matériels des cristaux acoustiques. Ensuite, sera diffusée L’âme de Monarques, projet de création théâtrale du Théâtre des Petites Lanternes, illustré par les danseurs Simon Durocher, Élise Legrand. Une capsule réunit ces deux chorégraphes et le chorégraphe français Thierry Niang autour d’un dialogue sur la manière d’exprimer le choc post-traumatique, ou les traumas du corps, par la danse. 

Discussion

Les arts et les sciences : dichotomie ou continuum?

Dans ce deuxième volet, Odile Joannette, la directrice générale de Wapikoni Mobile, Simon Brault le Directeur général du Conseil des arts du Canada et Rémi Quirion, le scientifique en chef du Gouvernement du Québec prendront la parole. L’animatrice Rachida Azdouz animera ensuite les échanges entre les invité.e.s, les observateurs et les observatrices — Angèle Séguin, directrice artistique du Théâtre des Petites Lanternes, Marie-Ève Carignan, professeur en communications à l’Université de Sherbrooke et Éric Desmarais, directeur de Sporobole — et les questions soulevées par le public.

Espace de discussion

Les collaborateurs de la Nuit des idées Sherbrooke serait grandement intéressé d’obtenir vos questions, vos commentaires et vos témoignages provenant d’expériences ou de projets ou le domaine des arts et des sciences ont cohabité dans vos vies, vos emplois ou votre implication sociale. Au plaisir de vous lire !

À propos de La Nuit des idées

Pour sa quatrième édition au Québec, La Nuit des idées revient le 28 janvier 2021 sur le thème « Proches », à l’initiative du Consulat général de France à Québec. Cet événement qui encourage, dans 75 pays sur les 5 continents, l’échange et la réflexion collective mondiale, est cette année en raison de la pandémie, entièrement virtuel.

Il nous fait tout de même voyager à travers toute la province, de SaguenaySherbrooke en passant par Québec, Lévis, Trois-Rivières et Montréal, rassemblant 15 partenaires. La Nuit des idées rassemble de nombreuses personnalités françaises et québécoises et vous propose une programmation riche et diverse : retrouvez les réflexions et les débats de nos intervenants ainsi que des performances artistiques, un combat de dessins BD entre bédéistes des deux côtés de l’Atlantique ou encore un concert en direct sur vos écrans.

Proches

Ce thème au cœur de La Nuit des idées 2021 permet une grande diversité de réflexions qui sont explorées tout au long de l’événement. Il pose la question de nos rapports individuels et collectifs à l’espace, des nouvelles solidarités que la crise de nos modèles économiques et sociaux appelle à construire mais il interroge aussi la place prise par le numérique dans nos sociétés en ces temps où les rassemblements sont impossibles.

Biographies des participant.e.s

Animatrice

Invité.e.s

Observateurs et observatrices

Artistes

usherbrooke.png
logo.png
dUQ0gurid7CCXEpshCTRg-aU-smd7KjIJvUKDBVk
  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Black YouTube Icon
  • LinkedIn
  • Twitter