Monarques_vertfoncé.png

Une aventure

théâtrale guidée

par des centaines

de voix.

La Grande Cueillette des Mots

 

La GCM est une démarche de création qui cherche à engager un dialogue, à offrir une stratégie créatrice de conversation ouverte aux membres d’une communauté.

La Grande Cueillette des Mots (GCM) a été créée par Angèle Séguin, dramaturge, metteure en scène et directrice artistique du Théâtre des Petites Lanternes. C’est d’abord par le biais de l’écriture que la GCM prend forme pour, ensuite, créer une œuvre dramatique guidée par plusieurs centaines de voix.

Le processus de création de la GCM s’appuie sur une structure à la fois solide et flexible qui comprend plusieurs étapes soigneusement et artistiquement ordonnancées : la formation du Comité de pilotage, la création du Carnet de parole, le Réseautage pour les Ateliers d’écriture avec les écrivant. e. s., les Ateliers, la Condensation, l’Écriture du texte dramatique, la Recherche, la Création et la Production, la Diffusion et la Pérennisation de l’œuvre.

1- Le Carnet de parole

Pour chaque nouvelle création, un nouveau Carnet de parole est construit et chacune des pages comporte une ligne directrice et des amorces d’écriture. Ce n’est pas un sondage ni une consultation; c’est une invitation à un acte d’écriture anonyme, à la fois individuel et collectif. C’est grâce aux écrits livrés dans ces carnets, que la parole évocatrice et libre des participants, appelés écrivants, est recueillie. Rien de formel ni d’intimidant. Le projet Monarques, suivant les étapes de la GCM, invite donc 800 personnes à écrire lors d’ateliers où des animateurs les accompagneront dans leur démarche. 

2- La Condensation

Après les ateliers d’écriture, c’est la Condensation. Cette étape regroupe l’équipe artistique et les membres du comité de pilotage. La Condensation obéit à des règles très précises et se déroule sous la gouverne de la directrice artistique. 5 000 pages de mots bruts, révélateurs d’histoires et de non-dits sont ainsi recueillies et lus minutieusement pour en extraire des extraits évocateurs et significatifs. Nous nous assurons d’en préserver l’essence et de ne pas altérer ce qui s’y dit. Au préalable, dans le cas de projets bilingues ou multilingues, une équipe de traducteurs aura traduit les carnets.

Et le projet Monarques
dans tout cela?

« Plus que jamais, le contexte actuel nous rappelle qu’il nous faut prendre acte de cette réalité qu’est celle du stress post-traumatique ou post-opérationnel que vivent les vétérans et des familles de militaires. »

— Angèle Séguin, directrice artistique et co-autrice

C’est pourquoi le Théâtre des Petites Lanternes a choisi la démarche de création de la Grande Cueillette des Mots comme le meilleur véhicule pour créer une œuvre théâtrale parlant d’un sujet aussi sensible et complexe.

 

Le Projet Monarques, nom donné à cette Grande Cueillette des Mots, invitera donc 800 personnes, vétérans ou un membre de familles de militaire, à écrire de manière libre, volontaire et totalement anonyme lors de différents ateliers d’écriture. 

 

Avec la collaboration de différents membres du comité de pilotage, des ateliers seront organisés dans des milieux que les vétérans et les familles de militaires côtoient tant au Québec qu’ailleurs au Canada.

 

3- L'Écriture

Puis, commence l’Écriture de l’oeuvre dramatique, inspirée par l’ensemble des paroles et composée à partir d’un montage des passages retenus. L’autrice ou l’auteur classe les extraits, les regroupe, à l'affût des multiples sens qu’ils portent. Peu à peu s’établit un fil conducteur, se dessine une structure, se définissent des personnages autour d’un seul et unique enjeu : être fidèle aux grandes convergences et aux grandes divergences qui se dégagent de ces centaines de voix. 

 

Une méthodologie qui a fait ses preuves à travers le monde!

Depuis 2007, la Grande Cueillette des Mots a voyagé sur quatre continents,
avec plusieurs spectacles :

 

De Sherbrooke à Hong Kong en 2007;

De l’Angleterre au Brésil en 2010;

En passant par Haïti entre 2010 et 2013;

Avant d’être de retour au Québec suite à la tragédie ferroviaire de Lac-Mégantic en 2013;

Finalement, repartir à Kinshasa, en République Démocratique du Congo, sur le continent africain de 2016 à 2018, afin de compléter une Grande Cueillette des Mots où plus de 34 000 personnes ont assisté aux 74 représentations offertes portant sur la problématique des violences faites aux femmes.

Au fil des diverses créations, le Théâtre des Petites Lanternes s’est vu décerner plusieurs prix et reconnaissances pour ces créations audacieuses, rassembleuses et porteuses de sens tant au Québec qu’ailleurs dans le monde.

 

Ce qu'ils ont dit de la Grande Cueillette des Mots

Voyez ce que les médias ont dit et raconté au sujet des projets de Grande Cueillette des Mots du Théâtre des Petites Lanternes :

x

m

Lisez l’article Le Théâtre social comme exutoire du Magazine Sans Frontière au sujet de Bongo Té, Tika !;

Et survolez l’expérience de la Grande Cueillette des Mots au Brésil dans le Canadian Theater Review!  

y

Et plusieurs autres!

 

Nous sommes toujours disponibles afin de répondre à vos questions. N’hésitez pas à nous contacter pour toutes questions au sujet du Projet Monarques!

Encadre�cc�81 de�cc�81chirure2.png