Monarques

Transformation

Du cocon à l'envol

Pour les longs voyages, pour ceux qui en reviennent

et pour les autres laissés derrière

MONARQUES, c’est l’histoire de ceux et de celles qui reviennent de loin. De la guerre et de l’inexprimable, d’un monde où la notion d’humanité est variable. Condamnés à revivre les mêmes histoires ou à tenter de s’en protéger, plusieurs sont aux prises avec le trouble de stress post-traumatique,

se retrouvant isolés, emmurés dans le silence.

 

MONARQUES, c’est le Comité des Vétérans des Cantons de l’Est qui, devant l’urgence d’agir face à ce que vivent certains de leurs amis, parents ou collègues, a interpellé le Théâtre des Petites Lanternes pour voir comment faire entendre la voix de cette parcelle d’humanité.

Pour faire de ce sujet sensible une œuvre dramatique, le processus de création de la Grande Cueillette des Mots (GCM) semble la voie artistique tout indiquée. Avec la GCM, le processus fait partie de l’œuvre et propose une démarche d’écriture à même un dialogue ouvert. 

 

Chaque œuvre nous invite à entrer dans des mondes que nous ne connaissons pas, ou peu, et avec lesquels nous acceptons de nous confronter, en nous exposant à la fragilité : la nôtre et celles des autres. C’est un rendez-vous avec l’inconnu, avec l’humain dans ce qu’il a de plus intime.

Face à cette demande, à titre personnel, je me suis retrouvée face à mes préjugés et devant un conflit de valeurs entre l’humain qui souffre et mon rejet de la guerre, voire du soldat. J’ai trouvé ma position très inconfortable et j’ai pensé que je ne devais pas être la seule. 

Que pouvions-nous faire comme compagnie de théâtre, sinon le traiter dans l’espace public et tenter d’ouvrir le dialogue, partir d’une parole intime – la leur – pour créer une œuvre sur ce qui nous lie en tant qu’humain ?

 

Angèle Séguin, directrice artistique

Pour chaque nouvelle œuvre, les participants et les participantes – appelés écrivants et écrivantes – écrivent de manière libre, volontaire et totalement anonyme dans les Carnets de parole

 

Inspirés par le thème et les amorces inscrites au Carnet, mis en contexte par des artistes formés qui les accompagnent, un voyage à la rencontre des secrets et des silences s’enclenche. Le Carnet de parole est un révélateur d’histoires, de non-dits et de non-entendus ainsi que d’appels de l’âme qui deviendront la matière première de la création, inspirant directement le texte, les personnages et les conceptions. Ce n’est pas un sondage ou une consultation, ce n’est pas non plus un documentaire. C’est une manière de retenir, parmi des milliers de phrases, ce qui va au-delà du « je » pour arriver à témoigner de l’existence humaine. Et ce sont ces quelque 4 000 pages anonymes qui inspireront une œuvre dramatique qui donnera une voix à toutes ces paroles.

 

MONARQUES, une cocréation artistique et citoyenne, francophone et anglophone qui prend place en Estrie, au Québec et au Canada.

Suivez l'évolution du Projet Monarques

Le Projet Monarques s’échelonne sur une période d’un peu plus de 2 ans.

Il débutera à l’automne 2019 et se terminera à l’automne 2021.

Vous pouvez suivre l’évolution du projet sur cette page.

 

Pour toutes questions veuillez contacter :

 

Angèle Séguin

Directrice artistique du Théâtre des Petites Lanternes

Directrice du projet Monarques

aseguin@petiteslanternes.org

819 346-4040

La Grande Cueillette des Mots a voyagé sur quatre continents : de Sherbrooke à Hong Kong, de l’Angleterre au Brésil, en passant par Haïti avant d’être de retour au Québec suite à la tragédie de Lac-Mégantic en 2013. Finalement, en 2018, nous terminions une Grande Cueillette des Mots à Kinshasa où plus de 34 000 personnes ont assisté aux 74 représentations offertes.

Voici quelques créations issues de la Grande Cueillette des Mots

Ayiti creation_1_edited_edited.jpg

Ayïti Pawol Lapli

ak Lakansyèl 

Haïti

Église.jpg

Comme un grand trou

dans le ventre

Lac-Mégantic, Canada

Bongo Té,ika!

Kinshasa, République démocratique du Congo

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Black YouTube Icon
  • LinkedIn