• Théâtre des Petites Lanternes

L’importance de l’arrière-plan, avec Francis Marcoux

Francis Marcoux est le Directeur de musique pour Quatre-Quarts, la grande finale


Un article d'Alberto Quero


Cet article fait partie d'une série d'écritures soigneusement choisies et commissionnées dans le cadre de Quatre-Quarts, la grande finale.


Ajouter de l’émotion du public qui va participer à Quatre-Quarts, mais en même temps, respecter l’expérience sensorielle de chacun, tout en soulignant la qualité des œuvres exposées. Tel sera le défi du musicien Francis Marcoux dans le cadre du projet Quatre-Quarts du Théâtre des Petites Lanternes en 2021 : il a créé la musique enregistrée qu’on entendra dans certains tableaux ainsi que celle jouée entre les tableaux afin de leur donner une continuité conceptuelle et créative.


Comment va-t-il le faire ? D’abord, dit M. Marcoux, il y a beaucoup de sons dans l’environnement : l’ambiance des autos, des usines et tout ce qu’on peut entendre dans une ville comme Sherbrooke et qui font partie de sa quotidienneté. Cette omniprésence doit être respectée, pense-t-il. Deuxièmement, selon lui, la musique doit être discrète par rapport à l’autrice et les interprètes, qui seront les vraies vedettes du projet.


Donc, ayant pris conscience de ce qu’il appelle « la musicalité du paysage », il veut par exemple parfois créer « une ambiance de fête » sans distraire les gens. Autrement dit, apporter sa création sans éclipser le noyau artistique des productions de l’événement.


Francis Marcoux a déjà collaboré avec le Théâtre des Petites Lanternes dans le cadre de leur festival Rivières de Lumières. En effet, il a participé au déambulatoire des éditions de 2019 et de 2020, celui qui a été adapté aux circonstances spéciales qu’on vit encore.


Pour ce nouveau projet, il a conçu une œuvre totale, « un tout vivant », l’appelle-t-il. Cependant, cette idée est divisée en deux moments et quatre tableaux, donc quatre différentes trames musicales. Les deux premiers tableaux représenteront la terre et le feu. M. Marcoux jouera le tambour et il se fera accompagner de la trompettiste Élisabeth Besozzi. Pour ce moment, il a écrit des mélodies assez festives et allègres. Les deux autres tableaux représenteront l’air et l’eau. Pour eux, le musicien a écrit des airs plus réflexifs, afin de produire « un moment d’intériorité » chez les spectateurs. Pour ce faire, il jouera la guitare et se fera accompagner de l’accordéoniste Élise Legrand. Et, dû au fait que la promenade aura lieu autour de la rivière Saint-François, il s’est aussi inspiré des sons de la nature, qu’il veut aussi intégrer à sa création. Tâche bien difficile, certes, mais il connait parfaitement les difficultés de jouer la musique à l’extérieur et il réussira à faire entendre les instruments au public.


De cette façon contrastante, M. Marcoux veut compléter toutes les émotions des gens qui habitent le quartier, ainsi que faire vivre un événement spécial à ceux qu’y iront.


Alberto Quero


Quatre-Quarts est une histoire de quartiers aux grandes émotions. Pour plus d'information et billetterie cliquez ici.

Crédits photos : Alexandre Roy


À propos de Francis Marcoux

L’expérience musicale de Francis Marcoux est considérable. Il est un multiinstrumentiste capable de jouer la guitare, la basse et la percussion. Il est aussi un compositeur saisonnier qui a travaillé depuis longtemps avec plusieurs compagnies théâtrales ainsi qu’à la Grande fin-de-semaine des arts en Estrie. Également, il s’est dédié à l’enseignement des enfants les quinze premières années qui ont suivi ses études universitaires. Il est aussi membre des ensembles Ze Radcliffe Fanfare, Kyriaki et Los Pacos.


37 vues

Posts récents

Voir tout