TPL : Lauréat du Prix Hector-Fabre

June 20, 2019

Vous l’avez vu sur les réseaux sociaux, dans les journaux ou entendu à la radio le 18 juin dernier nous avons célébrer avec plusieurs amies et amis une très belle annonce pour le TPL! Effectivement, le ministère des Relations internationales et de la Francophonie nous a remis le prix Hector-Fabre 2018 pour la pièce Bongo Té, Tika! Le prix Hector-Fabre est décerné annuellement par la ministre des Relations internationales et de la Francophonie et est assorti d’une bourse de 25 000$. Cette marque de reconnaissance vise à saluer l’audace et la détermination du Théâtre des Petites Lanternes qui a acquis une notoriété sur le plan international ainsi que pour notre apport notable à l’essor de notre région. 

 

 

Vous parlez d’une belle reconnaissance. 

 

 

BONGO, quoi !? BONGO TÉ, TIKA !

 

Peu parmi vous ont eu la chance de voir Bongo Té, Tika! puisque la pièce a été créée et diffusée en République démocratique du Congo

 

Bongo Té, Tika ! assemble les témoignages de 600 femmes et 210 hommes de Kinshasa sur la dure réalité de la violence faite aux femmes et aux filles en RDC. Grâce à cette Grande Cueillette des Mots (GCM), notre processus de création, la pièce s’est construite graduellement autour de leurs mots. Les artistes se sont approprié ces mots, leur ont donné force et signification pour porter à la scène des histoires que l’on voit se produire tous les jours dans les rues de Kinshasa

 

Oxfam-Québec et le Réseau des Femmes juristes chrétiennes du Congo, des collaborations essentielles

 

Bongo Té, Tika! Émerge d’un partenariat entre Oxfam-Québec, le Théâtre des Petites Lanternes et le Réseau des Femmes juristes chrétiennes du Congo  dans une perspective d’utiliser les arts dans un contexte de développement international.  Bongo Té, Tika! C’est aussi  le travail d’un comité de pilotage composé de personnalités influentes et ouvertes aux changements des mentalités et à l’éducation des pairs à travers l’art.

 

Oxfam-Québec et le Réseau des femmes chrétiennes du Congo en ont fait la pièce maitresse d’une campagne de sensibilisation contre les violences faites aux femmes et aux filles. Depuis 2018, plus de 34 000 spectateurs et spectatrices ont vu la pièce et cela ne s’arrête pas là. ONU Femmes, qui en a fait une captation vidéo qui sera traduite en 5 langues, vise à en faire une diffusion partout en République démocratique du Congo (RDC). 

 

Le travail avec Bongo Té, Tika! en RDC offre un apport notable au rayonnement de la Ville de Sherbrooke sur la scène internationale, tant avec OXFAM et ONU Femmes, qu’au sein de différentes organisations québécoises telles que l’Université de Sherbrooke et l’Université du Québec à Montréal.

 

Un proverbe africain soutient « qu’il faut tout un village pour élever un enfant ». Et bien ça prend toute une famille de collaborateurs et de collaboratrices pour créer un projet comme Bongo Té, Tika !

 

C’est pourquoi que Le Théâtre des Petites Lanternes tient à remercier tous les partenaires qui ont participé au projet Bongo Té, Tika! : Oxfam-Québec, le Réseau des femmes chrétiennes du Congo, Affaires mondiales Canada, le Conseil des arts du Canada, le Conseil des arts et des lettres du Québec, l’Institut Français de Kinshasa, l’Institut National des Arts de Kinshasa, ONU Femmes, le Centre des arts de la scène Jean-Besré et la Ville de Sherbrooke


Un immense Merci à chacune et chacun de vous qui, à votre manière, avez façonné cette réussite avec nous ! 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Black YouTube Icon